Blog

Les candidatures pour Festiv’Arts 2019 sont ouvertes

Artistes professionnels ou confirmés, nouveaux talents, scolaires, amateurs de tous poils, participez à Festiv’Arts !

Les candidatures pour participer à Festiv’Arts 2019 pour les Artistes Confirmés et les Nouveaux Talents Tremplins des Arts sont ouvertes jusqu’au 23 décembre 2018. Pour les Artistes en Herbe, clôture des inscriptions le 17 mai 2019.

Festiv’Arts 2018 : une sacrée 10ème édition !

Bilan en chiffres :

  • Fréquentation : 7800 visiteurs
  • Exposants : 70 artistes dont 4 artistes en résidence à l’Incubateur (Laurence Cappelletto, Marina Jolivet, Marc Le Dizet, Bruno Loire), 40 artistes confirmés, 10 artistes « Rétrospective » révélés par Festiv’Arts, 10 artistes Tremplin des arts, 2 artistes street-art (Moze et Oame), 2 photographes espagnoles (Lucía Làzaro et Belén Arévalo), 1 artiste tatoueuse (Caroline Cottereau-Meurée), 1 performance par Monsieur Térez
  • Thème : Démons et Merveilles
  • Prix du Public : 1er: Monophil, 2ème : Olivier Layus 3ème : Soëley  4ème : Patrice Bueno
  • Coups de cœur Maison Carrée Artistes en Herbe :
    • Démons et Merveilles de Zoé de Priester
    • Photos sur l’hybride du Collège de Lembeye
    • Les Gentils Monstres d’Assat par les TAP d’Assat CM1 Isabelle Schweitzer
    • Un œil, des œufs de la famille Bailly
    • Démons et Merveilles de la crèche de Boeil-Bezing
  • Prix Artistes en Herbe du Zoo d’Asson :
    • l’Ecole de Bénéjacq pour Ben & Jacq
    • l’Ecole de Pardies-Piétat pour Nos diablotins, on les aime bien
  • Prix Artistes en Herbe coup de cœur des artistes invités :
    • Tu étais plus sage quand tu étais un angede Margaux Mrugalski
  • Prix Révélation Nouveau Talent France Bleu Béarn : Solène Holuigue
  • Coups de Cœur Tremplin de l’Éclat de verre : Marta Leitão, Solène Holuigue, Bolskan
  • Prix des galeries :
    • La Minoterie : Anita Campardon
    • Versus à Pau : Laurence Cappelletto
    • L’Artsenal à Bayonne : Philippe Clicq, Pascal Bailleul, Monophil
    • Galerie Samedi à Saint-Abit : RegHal
    • Galerie Piétro à Nay : Patrice Bueno
    • L’Amatière à Bagnères-de-Bigorre : Veerle Van Gorp
    • Révol à Oloron-Sainte-Marie : Patrick Peyroutet, Mat, Simon Roulet, Belén Arévalo
    • Péleyre à Saint-Lanne : Carine Blouet

Numéros gagnants de la Tombol’Arts 2018

Les Numéros des tickets de gagnants de la Tombol’Arts 2018 sont :

100, 810, 820, 883, 916, 1060, 1072, 1150, 1161, 1188, 1204, 1242, 1249, 1278, 1312, 1329, 1415, 1471, 1475, 1502, 1518, 1535, 1578, 1601, 1701, 1752, 1758, 1871, 1895, 1905, 1906, 1933, 1940, 1963, 1984, 2014, 2026, 2027, 2042, 2047, 2083, 2101, 2130, 2132, 2152, 2171, 2174, 2258, 2273, 2281, 2291, 2292, 2383, 2386, 2414, 2420.

Si vous possédez l’un de ces tickets gagnants, vous pouvez venir retirer votre œuvre à la bilbliothèque d’Arros de Nay jusqu’au 30 juin 2018 :

  • le mardi de 16h30 à 18h00
  • le mercredi de 15h30 à 18h30
  • le samedi de 11h à 12h

Venez visiter l’incubateur en effervescence!

Cette année, Festiv’Arts propose pour sa 10ème édition un concept inédit : L’incubateur : un lieu de 300 m2 d’exposition dédié au thème 2018 !

Une semaine durant, 4 artistes invités en résidence vont transformer l’ancien presbytère du village en véritable musée éphémère des Démons et Merveilles.

Pendant la phase de création, le public pourra, par petits groupes,  les rencontrer et dialoguer avec eux lors de visites accompagnées au cœur de l’Incubateur.

Pendant toute la durée du Festival (dimanche et lundi prochain 20-21 mai), l’Incubateur sera ensuite ouvert aux visiteurs, qui pourront pénétrer dans le monde singulier, sombre et drôle de Laurence Cappelletto et de ses Zibrides, s’inviter dans l’univers fantastique de Bruno Loire, affronter les démons intérieurs de Marc Le Dizet* ou déambuler dans le jardin délirant de Marina Jolivet .

  • Visites guidées Au Cœur de l’Incubateur, durée 30mn jeudi 17 et vendredi 18 mai, 10h-12h et 16h-18h sur réservation avant le mercredi 16 mai auprès de P. Cauquil 06 31 96 02 86 – patcauquil@gmail.com

* Certaines œuvres de cet artiste peuvent heurter la sensibilité des plus jeunes et des personnes fragiles

Podium Festiv’Arts au magasin Cultura de Lescar

Pendant une semaine, Festiv’Arts sera à l’honneur dans le magasin Cultura de Lescar. Quelques œuvres y sont exposées jusqu’à samedi 19 mai au soir et un écran géant passe en boucle la présentation du festival. Cultura, nouveau partenaire de Festiv’Arts sera également présent à Arros-de-Nay dimanche après-midi 20 mai pour proposer 2 ateliers gratuits au jeune public : à 14h Minihome Déco et à 16h Décopatch animaux fantastiques. (Réservation des tickets gratuits à partir de 13h15 dimanche à l’entrée du festival)

Réunion publique « Festiv’arts la 10ème » mardi 24 avril à 19H30 à la Maison pour tous d’Arros de Nay

Festiv’Arts aura lieu les 20 et 21 prochains à Arros-de-Nay. Comme tous les ans, Chemins des Arts, l’association organisatrice du festival, propose à la Maison pour tous du village une réunion d’information générale ouverte à tous : curieux, bénévoles, nouveaux arrivants sur le territoire, artistes… Elle se tiendra mardi 24 avril à 19H30 et sera suivie d’un apéritif dinatoire offert à tous. Le programme complet de cet évènement culturel phare en Pays de Nay qui fête cette année sa 10ème édition y sera présenté, des documents de communication mis à la disposition du public et les nouveaux bénévoles pourront s’inscrire pour participer à l’organisation.

Toute une palette d’exclusivités

Lors de cette réunion publique, l’équipe présentera la sélection des artistes (70 cette année !), les grandes lignes du programme de cette 10ème édition, avec, comme le veut la tradition, les animations incontournables : expo-vente, ateliers, cinéma, conférence, démonstrations, tombol’arts, spectacles vivants… mais aussi toute une palette d’animations nouvelles et exclusives. Parmi celles-ci, le projet Incubateur sera dévoilé, ainsi que de nouvelles performances d’artistes, des ateliers inédits et de nouveaux partenariats. Mais on ne vous en dit pas plus !

Appel à bénévoles

Outre l’attractivité et la qualité des expositions et animations proposées, Festiv’Arts est aussi une formidable aventure humaine. Aussi, tous ceux, quelques soient leurs compétences, leurs envies ou leurs dispositions, qui souhaitent participer pour quelques heures de bénévolat à l’organisation de la manifestation, sont les bienvenus : l’équipe accueillera toutes les bonnes volontés et saura leur proposer des tâches adaptées à leurs attentes !

Clôture des inscriptions pour « Artistes en Herbe »

Comme chaque année, Festiv’Arts donne la possibilité aux artistes amateurs de créer sur le thème de la nouvelle édition et d’exposer grâce à « Artistes en Herbe ». « Démons et Merveilles » sera le fil rouge de ce 10ème Festiv’Arts. Pour participer à cette exposition en plein air, qui balisera l’itinéraire des visiteurs entre les différents sites d’exposition, il suffit de renvoyer sa fiche d’inscription à l’association (infos sur le site internet). Les créations peuvent être collectives (scolaires, associations, amis, voisins, famille…) ou individuelles. Attention, clôture des inscriptions le 30 avril ! Inscriptions Artistes en Herbe : http://festivarts.fr/festivarts/candidatures/inscriptions-artistes-en-herbe/

La belle histoire des fées de Chemins des Arts au Nid Béarnais

Pendant tout ce début d’année, 4 artistes et bénévoles de Chemins des Arts sont intervenues au Nid béarnais pour créer une œuvre monumentale avec les enfants sur le thème de Festiv’Arts 2018 « Démons et Merveilles ». Le château enchanté né de ces rencontres sera exposé à Arros-de-Nay les 20 et 21 mai prochains, à l’occasion de la 10ème édition de Festiv’Arts. Pour connaitre leur histoire, cliquez sur l’image…

Capture d’écran 2018-03-10 à 20.10.46

Fête du Court-Métrage 18 et 20 mars à Arros-de-Nay

6 séances seront proposées à la mairie d’Arros-de-Nay par Chemins des Arts, en participation libre.

Un entracte avec vente de boissons et viennoiseries séparera les 2 séances du dimanche. Il est possible de partir après la première séance ou d’arriver au début de la deuxième. Les âges sont mentionnés à titre indicatif mais les enfants de tous âges et même les adultes peuvent apprécier l’ensemble des séances du dimanche ! Les séances du mardi sont réservées aux plus grands.

  • le dimanche 18 mars à 16H une première séance pour petits enfants de 3 à 5 ans avec « Vive la Musique » (35mn)

Rhapsodie pour un pot-au-feu de C. Cambon de Lavalette & S. Mercier (2012) 03′ 

Trois générations d’une même famille cohabitent sous le même toit dans une chorégraphie désaccordée. La mère, chef d’orchestre de la famille, tente en vain de les réunir à table pour le dîner.

Le petit bonhomme de poche d’ A. Chubinidze (2016) 07′

Un petit bonhomme mène une vie tranquille dans une valise installée sur un trottoir dans la grande ville. Un jour, son chemin croise les pas d’un vieil aveugle. Tous deux vont alors nouer des liens d’amitié grâce à la musique.

La cage de L. Bruyère (2016) 06′

C’est la rencontre entre un ours prisonnier de sa cage et qui ne sait pas chanter, et un petit oiseau qui ne sait pas voler, mais qui chante très bien. Chacun va s’enrichir de l’amitié de l’autre et surmonter ses handicaps.

Le dragon et la musique de C. Müller (2015) 08′

Une petite fille se lie d’amitié avec un dragon dans les bois. Ensemble, ils jouent de la musique, mais cela ne va pas sans risque, car le roi n’autorise que les marches militaires…

Tellement disco d’ U. Geffenblad & L. Geffenblad (2013) 07′

Gros-pois et Petit-point organisent le réveillon du nouvel an. Ils envoient les invitations, décorent la maison et trouvent un joli déguisement. La fête bat son plein sous la boule à facettes jusqu’à l’arrivée d’un voisin grincheux.

Page d’écriture de M. Lacourt (2014) 03′

Dans ce poème de Jacques Prévert, un élève rêveur est visité par l’oiseau-lyre. Ils vont mettre un sacré bazar dans la classe !

  • le dimanche 18 mars à 17H , après un entracte de 20mn avec buvette et vente de viennoiseries, une deuxième séance pour enfants de 5 à 7 ans « En route » (30mn) sera proposée, suivie à 17H30 d’une petite séance « Cascades et rigolades » (9mn) pour tous. 

« En route »

One, two, tree d’ Y. Aronova (2015) 06′

C’est l’histoire d’un arbre, un arbre comme les autres. Un beau jour, il saute dans des bottes et part en promenade, invitant tous ceux qu’il rencontre à le suivre : le train-train quotidien se transforme alors en une joyeuse farandole.

Chemin d’eau pour un poisson de M. Marro (2016) 08′

Une nuit étoilée dans un quartier pauvre d’Amérique latine. Oscar dort dans sa chambre quand un brusque coup de vent le réveille. De sa fenêtre, il voit un petit poisson rouge dans une flaque d’eau sale, à bout de souffle.

La Peur de voler de C. Finnegan (2012) 09′

Un petit oiseau qui a peur de voler essaie d’éviter de migrer vers le Sud pour l’hiver.

Rubika de C. Baudean & L. Habas (2010) 03′

Bienvenue sur Rubika, une planète à la gravité fantaisiste.

Minoule de N. Bianco-Levrin (2014) 03′

Minoule est un chat malicieux. Il tire sa flemme sur le bord de sa fenêtre, sous les toits. Au loin, le chant d’un petit canari dans sa cage le met en appétit, mais le chemin qui mène jusqu’à sa proie s’avère plein d’embuches.

« Cascades et rigolades »

5 mètres 80 de N. Deveaux (2013) 05′

Un troupeau de girafe se lance dans un enchaînement de plongeons acrobatiques de haut vol !

Orange ô désespoir de J. Banana (2011) 04′

Que se passe-t-il quand une petite orange déprimée décide de quitter son cageot pour atterrir chez ses voisins , une bande d’ananas joyeux et dansant ?

  • le mardi 20 mars une première séance pour un public à partir de 7 ans avec « Ciné Poème » (56mn), suivie d‘ »En haut de l’affiche » (63mn) à partir de 12 ans et de « Cheveux en tout genre » (42mn) à partir de 14 ans. Pas d’entracte entre les séances mais possibilité de partir entre chacune.

« Ciné Poème »

Animal rit d’A. Peuffier (2017) 03′

Une leçon d’amitié et de bienveillance toute en musique et en couleurs.

Le Sentier de Bhopal (2016) 06′

A partir de photographies personnelles une réminiscence s’opère. Les images de départ deviennent des tableaux, avec leurs bruits, leurs odeurs, leurs ambiances… Des souvenirs qui jalonnent le chemin d’une vie, de l’enfance à l’âge adulte.

Ice Pepper de M. Boulin (2017) 06′

Deux manchots, Roger et Billy glissent sur la banquise. En déboulant dans une grotte cachée dans la glace, ils découvrent des piments aux caractéristiques mystérieuses…

Contemplation de C. Gazères (2017) 14′

Le jour se lève sur la résidence Aurore, habitat social du 11e arrondissement de Paris. Le temps s’y écoule doucement, au rythme des habitants qui s’y rencontrent, s’y amusent ou s’y aiment. Mais le quotidien des résidents est aussi un chemin ponctué d’une mystérieuse touche de poésie…

L’Imbecqué d’ H. Glavier (2017) 04′

Un bec, ça ne fait pas grand-chose. A peu de choses près, on s’en passerait. Mais quand le monde tourne sur le bec, l’Imbecqué s’en retrouve bien embêté.

Mon âme d’enfant de D. Alexandre & D. Poudou (2017) 05′

Où est donc passée notre âme d’enfant ? Conduite par sa fille Léa, Catherine va tenter de la retrouver en parcourant les allées du Kid’Âme Parc. Léo lui, est convaincu que cette expérience va réjouir son grand-père bougon. Il n’y a pas d’âge pour rencontrer son âme d’enfant.

Où est la lune ? de M. Baek (2017) 06′

Il y a un poisson pour se réveiller, et il y a un garçon qui ne peut pas dormir dans sa propre lune. Le garçon rencontre ce poisson, puis il perd sa lune. Alors ils quittent l’aventure ensemble pour trouver la lune.

Laissez les bons temps rouler d’ Y. Nolin, S. Matteau & G. Fournier (2017) 07′

À travers les mots du poète cadjin Kirby Jambon, les cinéastes proposent un voyage ludique au coeur de l’identité acadienne en Louisiane.

Negative Space de M. Porter & Ru Kuwahata (2017) 05′

Mon père m’a appris comment faire une valise.

« En haut de l’affiche » : J. Moreau, I. Huppert, S. Kiberlain, J. Debbouze, N. Baye, V. Macaigne, pour la 1ère fois réunis, tout en Haut de l’affiche !

Des filles et des chiens de S. Fillières (1991) 05′

Dans la rue, deux jeunes filles jouent à leur jeu favori : « Qu’est-ce que tu préfèrerais ? Tu préfèrerais où ? … »

L’amour, l’amour de S. Veysset (2013) 10′

Marthe a pour Habitude de tricoter sur un banc, attentive aux différentes espèces d’oiseaux qui pour sa plus grande joie, se partagent le lac. Rien ne semble lui échapper, et quand Aude, une femme fragile, vient se planter devant elle pour répondre et converser au téléphone, c’est naturellement que Marthe devient tour à tour spectatrice, puis actrice. Commence alors une conversation à deux voix, à la fois proches et lointaines…

Les petits souliers d’ E.Toledano & O. Nakache (1999) 22′

Que faire le soir du 24 décembre lorsque l’on ne fête pas Noël et qu’on est un jeune beur ou une jeune feug sans beaucoup de ressources ? Pour quatre d’entre eux, la solution vient de l’agence Prestimagic qui leur propose d’être, le temps d’une soirée, Père Noël à domicile.

Le premier rôle de M. Hippeau (2011) 12′

Nathalie Baye a décidé de réaliser son premier film, comme metteur en scène. Pour un des rôles principaux, Nathalie recherche un jeune garçon. Elle reçoit la visite inattendue d’un adolescent qui ne connaît rien au cinéma…

Les lézards de V. Mariette (2012) 14′

Accompagné de son pote Bruno, Léon patiente dans ce hammam où il a donné rendez-vous à une fille croisée sur Internet. De rencontres étranges en révélations vaporeuses, nos deux héros attendent fébrilement l’hypothétique venue de la mystérieuse inconnue.

« Cheveux en tout genre »

Où je mets ma pudeur de S. Bailly (2013) 21′

Hafsia, étudiante en histoire de l’art, va devoir enlever son hijab pour passer un oral. Elle se rend au Musée du Louvre pour observer l’oeuvre qu’elle va devoir commenter.

Le bleu blanc rouge de mes cheveux de J. Anjembe (2016) 21′

À dix-sept ans, Seyna, une adolescente d’origine camerounaise se passionne pour l’histoire de la France, le pays qui l’a vue naître. Son baccalauréat en poche et sa majorité approchant, Seyna n’aspire qu’à une chose : acquérir la nationalité française. Mais son père s’y oppose farouchement.